Cet article date de plus de trois ans.

Les polices nord-américaines et européennes ont lancé une action pour neutraliser les organes de propagande en ligne de l'Etat islamique, annonce Europol

L'action coordonnée européenne a été menée simultanément les 25 et 26 avril en Belgique, en Bulgarie, en France, aux Pays-Bas, en Roumanie, au Royaume-Uni, au
Canada et aux États-Unis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège d'Europol à La Haye (Pays-Bas), le 22 juillet 2010. (LEX VAN LIESHOUT / ANP / AFP)

Les polices nord-américaines et européennes ont lancé une action pour neutraliser les organes de propagande en ligne du groupe Etat islamique, annonce Europol, vendredi 27 avril. L'action coordonnée européenne a été menée simultanément les 25 et 26 avril en Belgique, en Bulgarie, en France, aux Pays-Bas, en Roumanie, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis.

"L’objectif est de déstabiliser fortement ce dispositif et d’identifier et d’interpeller les administrateurs de ces serveurs en saisissant et en fermant les serveurs utilisés pour diffuser la propagande de l’EI sur internet", indique dans  communiqué, le parquet fédéral belge qui dirge les opérations.

L'opération a particulièrement visé l'agence Amaq utilisée par les islamistes radicaux pour revendiquer des attentats et propager leurs appels au jihad. Des serveurs ont déjà été saisis et fermés en Bulgarie, en France, en Roumanie, aux Pays-Bas, au Canada et aux États-Unis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.