Le porte-avions "Charles-de-Gaulle" est arrivé en Méditerranée orientale

Le "Charles-de-Gaulle" permet à la France de tripler sa capacité de frappe contre le groupe Etat islamique. France 3 fait le point.

FRANCE 3
Le porte-avions Charles-de-Gaulle, qui permet de tripler la capacité de frappes françaises contre le groupe Etat islamique, est arrivé en Méditerranée orientale. Pour des raisons de sécurité, sa position exacte n'est pas communiquée, mais le Charles-de-Gaulle est opérationnel.

Objectifs ciblés

A bord de ce porte-avions, 1 900 marins, mécaniciens et pilotes, prêts à frapper le groupe Etat islamique. Dimanche 22 novembre, les chasseurs bombardiers ont effectué les derniers réglages avant de survoler la zone ciblée. Au total, 26 avions, dont 18 Rafale et 8 Super-Etendars, sont prêts à intervenir.
 
Un dispositif qui s'ajoute aux 6 Rafale basés aux Emirats arabes unis et aux 6 Mirage présents en Jordanie qui vont continuer à bombarder des objectifs ciblés pour faire un maximum de dégâts. L'intervention aérienne est coordonnée et pilotée depuis le quartier général de la coalition conduite par les Américains. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Un Rafale décolle du porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale, le 22 novembre 2015.
Un Rafale décolle du porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale, le 22 novembre 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)