Cet article date de plus de quatre ans.

Le chef de l'Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan a été tué par une frappe américaine

Ce chef de l'EI était connu pour participer directement aux attaques contre les forces américaines et de la coalition, selon le porte-parole du Pentagone.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Depuis un hélicoptère, un soldat afghan scrute la province de Nangarhar, le 8 août 2016, où le chef de l'Etat islamique, Hafez Saïf, a été tué.  (ZABIHULLAH GHAZI / AFP)

Le chef de l'organisation Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan, Hafez Saïf, a été tué dans une frappe américaine le mois dernier dans la province afghane de Nangarhar, a affirmé le Pentagone, vendredi 12 août. Sa mort, qui constitue un sérieux revers pour le groupe jihadiste tentant de s'implanter durablement au Pakistan et en Afghanistan, est intervenue pendant des opérations conjointes des forces spéciales américaines et afghanes contre l'Etat islamique.

Ce chef de l'EI "était connu pour participer directement aux attaques contre les forces américaines et de la coalition, et les activités de son réseau terrorisaient les Afghans, particulièrement dans le Nangarhar", a estimé Gordon Trowbridge, porte-parole adjoint du Pentagone. Hafez Saïd avait été nommé en début d'année dernière à la tête de la "Province du Khorasan", qui inclut l'Afghanistan, le Pakistan et des portions de territoires dans des pays voisins, lorsqu'un groupe de talibans pakistanais avait fait allégeance à l'EI.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.