Le chef de l'Etat islamique dans le classement "Forbes" des personnalités les plus puissantes

Abou Bakr Al-Baghdadi fait son entrée dans ce classement annuel. Il se classe 54e sur 100.

Le chef de l\'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, à Mossoul (Irak), dans une vidéo mise en ligne le 5 juillet 2014.
Le chef de l'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, à Mossoul (Irak), dans une vidéo mise en ligne le 5 juillet 2014. (AL-FURQAN MEDIA / AFP)

Abou Bakr Al-Baghdadi aux côtés de Vladimir Poutine et Barack Obama. Le chef autoproclamé du groupe Etat islamique apparaît pour la première fois, mercredi 5 novembre, au classement annuel des 100 personnalités les plus puissantes du magazine américain Forbes (en anglais).

L'Irakien, qui s'est autoproclamé en juin calife des musulmans dans le monde, et a pris depuis 2010 la direction des jihadistes qui contrôlent de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie, arrive à la 54e place de ce classement. Les Etats-Unis, en guerre contre l'Etat islamique depuis début août, ont offert 10 millions de dollars pour sa capture.

Poutine, Obama et Xi Jiping aux trois premières places

Le président russe Vladimir Poutine, après avoir annexé la Crimée en mars, orchestré le conflit en Ukraine, scellé avec la Chine un contrat de plusieurs milliards de dollars pour la construction d'un oléoduc, consolide sa position en tête de ce classement, devant le président américain Barack Obama. 

Xi Jiping qui doit rester à la tête de la Chine pour encore dix années, au cours desquelles l'empire du milieu est censé éclipser les Etats-Unis, arrive troisième. Le pape François arrive quatrième et la chancelière allemande AngelaMerkel, cinquième.