La France intègre le Charles-de-Gaulle à la coalition contre le groupe État islamique

Le porte-avions français va soutenir la coalition en Irak. Quelque 2 000 marins sont à bord. Jean-Yves Le Drian a réaffirmé la volonté de la France de lutter contre le terrorisme.

FRANCE 2

La France a franchi une étape supplémentaire dans sa lutte contre le terrorisme de l'organisation État islamique. Le Charles-de-Gaulle a été envoyé en Irak pour soutenir la coalition menée par les États-Unis.
Le porte-avions est désormais proche des côtes irakiennes. De cette position, les cibles des avions de chasse embarqués sont à 1h30 de vol maximum. Le navire français dispose d'une force de frappe conséquente : 12 Rafale, 9 Super-Étendard et 2 000 marins.

Un message aux ennemis et aux alliés de la France

Ce lundi 23 février, dans la matinée, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est monté à bord. À France 2, il a assuré que la mobilisation du Charles-de-Gaulle "s'adresse à tous ceux qui veulent porter atteinte à la sécurité de la France, à nos libertés, à nos valeurs, mais aussi à nos alliés pour leur dire que nous sommes vraiment là, avec force et beaucoup de volonté".
La mission du Charles-de-Gaulle en Irak devrait durer huit semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion se pose sur le porte-avions \"Charles-de-Gaulle\" au large de Toulon (Var), le 15 janvier 2015.
Un avion se pose sur le porte-avions "Charles-de-Gaulle" au large de Toulon (Var), le 15 janvier 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)