La France envoie le Charles-de-Gaulle en Irak

Le porte-avions français est envoyé en Irak pour participer à la lutte de la coalition contre le groupe État islamique.

FRANCE 3

La France a franchi une étape supplémentaire dans sa lutte contre le terrorisme et contre l'organisation État islamique. Le porte-avions Charles-de-Gaulle a été envoyé pour soutenir les frappes de la coalition, menée par les États-Unis.
Quelque 2 000 militaires et 24 avions de chasse ont pris place sur le porte-avions. L'armée française double ainsi sa force de frappe en Irak. Le Charles-de-Gaulle est parti de Toulon il y a environ un mois. Il mouille, ce lundi 23 février, au large de Bahreïn. Des premiers avions ont décollé ce matin.

"Un impact pratique très net"

Selon le général Dominique Trinquand, la présence du navire géant "offre un avantage considérable" aux forces françaises, dans la mesure où les avions auront moins de distance à parcourir pour atteindre leurs cibles (dépôts de munitions, véhicules, puits de pétrole...). "Ça a un impact pratique très net", assure-t-il à France 3.

Le Charles-de-Gaulle devrait être en opérations pendant cinq semaines. C'est la première fois qu'il s'engage dans une opération de frappes militaires depuis le conflit en Libye, en 2011.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de chasse Rafale, le 2 novembre 2010, sur le porte-avion \"Charles De Gaulle\", au large de la Corse. 
Un avion de chasse Rafale, le 2 novembre 2010, sur le porte-avion "Charles De Gaulle", au large de la Corse.  (JOEL SAGET / AFP)