L'armée américaine détruit un bâtiment de l'Etat islamique grâce à un selfie

Une message posté sur les réseaux sociaux par un jihadiste du groupe terroriste a permis à l'US Air Force de localiser un poste de commandement.

Un avion de chasse américain décolle du porte-avion \"USS Carl Vinson\", dans le golfe d\'Arabie, pour aller effectuer des frappes aériennes en Syrie, le 28 octobre 2014.
Un avion de chasse américain décolle du porte-avion "USS Carl Vinson", dans le golfe d'Arabie, pour aller effectuer des frappes aériennes en Syrie, le 28 octobre 2014. (US NAVY / REUTERS)

Comment identifier les bâtiments où se cachent les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), en Syrie ? Grâce aux réseaux sociaux, répond l'armée américaine. Les militaires scrutent, en effet, internet pour tenter de dénicher des informations sur les terroristes. Avec parfois beaucoup de succès : l'US Air Force a pu détruire un bâtiment stratégique de l'EI grâce à un selfie, rapporte Slate vendredi 5 juin.

Une erreur d'un "abruti" de l'Etat islamique

"Il y a un abruti [de l'EI] qui était devant son poste de commandement, a expliqué le général Hawk Carlisle lors d'une réunion près de Washington, lundi 1er juin. Sur un réseau social, un forum ouvert, il se vantait des capacités de contrôle de Daech." Après "'quelques recherches" des analystes de la base de Hurlburt (Floride), qui ont tout de même duré 22 heures, "trois attaques" ont complètement détruit le poste de commandement, précise le site Defense Tech (en anglais).

Le général n'a pas précisé le site sur lequel avait été publié ce message, ni le type de publication. Mais selon la version américaine de Slate (en anglais), la description faite par l'armée correspondrait à un selfie.