Irak : les jihadistes prennent la plus grande ville chrétienne du pays

Les combattants de l'Etat islamique se sont emparés de Qaraqosh, une cité de 50 000 habitants, près de Mossoul.

Des chrétiens irakiens fuient leurs villes, prises par les jihadistes près de Mossoul, dans le nord du pays, le 6 août 2014.
Des chrétiens irakiens fuient leurs villes, prises par les jihadistes près de Mossoul, dans le nord du pays, le 6 août 2014. (MUSTAFA KERIM / ANADOLU AGENCY / AFP)

L'avancée de jihadistes se poursuit en Irak. Jeudi 7 août, ils se sont emparés de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne du pays près de Mossoul, dans le nord du pays. Les zones alentours ont été abandonnées dans la nuit par les forces kurdes, ont rapporté des habitants en fuite et un responsable religieux.

"Je sais maintenant que les villes de Qaraqosh, Tal Kayf, Bartella et Karamlesh ont été vidées de leurs habitants et sont maintenant sous le contrôle des insurgés", précise Joseph Thomas, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleimaniyeh. Selon l'hebdomadaire chrétien La Vie, Qaraqosh est une ville de 50 000 habitants, composé de 99% de chrétiens.

100 000 personnes déplacées 

Cette avancée pousse à la fuite 100 000 chrétiens qui se dirigent pour vers la région du Kurdistan."C'est une catastrophe, une situation tragique. Des dizaines de milliers de personnes terrifiées sont chassées de chez elles au moment où nous parlons, on ne peut pas décrire ce qui se passe", raconte l'archevêque.

"Les églises (des villes prises) sont occupées, leurs croix ont été enlevées", raconte aussi le patriarche chaldéen Louis Sako.