Irak : l'ONU se prépare à l'exode de Mossoul

La bataille de Mossoul progresse lentement et s'effectue sur deux fronts. Le sort des Irakiens de la région inquiète les Nations unies qui s'attendent à un exode important.

France 2

Les tout premiers civils sont en fuite. Ils viennent de quitter un petit village près d'Al Qayyarah, au sud de Mossoul. À travers l'Irak, les Nations unies s'organisent pour accueillir des centaines de milliers de déplacés. Dans le nord de l'Irak, à Dahuk, de nouvelles tentes sont érigées en prévision d'une crise humanitaire. Ce camp est en lieu sûr et peut recevoir jusqu'à 6 000 personnes.

Des camps avec des écoles

Parmi eux, un homme, qui a fui les zones de conflit contre Daech, garde en mémoire des images terribles. "Nous avons vu des corps à terre. Ces gens ont été tués par des mines antipersonnelles, mais Dieu merci nous avons réussi à rejoindre le camp", raconte-t-il au micro de France 2. Au sud-est de Mossoul, dans le camp de Debaga, l'ONU s'emploie à construire des écoles pour les enfants déplacés. Les besoins sont immenses.

Le JT
Les autres sujets du JT