Syrie : le soi-disant "califat" du groupe terroriste Etat islamique sera défait d'ici à un mois, affirme un haut commandant

"Les combattants jihadistes sont désormais cernés dans un secteur", a déclaré Mazloum Kobani, commandant en chef des Forces démocratiques syriennes dans un entretien exclusif à l'AFP.

Mazloum Kobani, commandant en chef des Forces démocratiques syriennes (FDS), lors d\'un entretien à l\'AFP, à Hassaké (Syrie), le 24 janvier 2019.
Mazloum Kobani, commandant en chef des Forces démocratiques syriennes (FDS), lors d'un entretien à l'AFP, à Hassaké (Syrie), le 24 janvier 2019. (DELIL SOULEIMAN / AFP)

Le groupe terroriste Etat islamique (EI) vit-il ses derniers jours ? Les opérations militaires en Syrie touchent à leur fin et les jihadistes seront chassés d'ici à un mois des dernières poches de leur soi-disant "califat" dans l'est syrien, a affirmé Mazloum Kobani, commandant en chef des Forces démocratiques syriennes (FDS).

"Les combattants jihadistes sont désormais cernés dans un secteur. Nous avons besoin d'un mois pour éliminer ce qu'il reste de l'EI dans ce secteur", a déclaré ce responsable dans une interview exclusive à l'AFP. Une équipe de France 2 s'est rendue dans le dernier bastion de Daech en Syrie, dans la région de Deir Ezzor.

Le 11 janvier, la coalition internationale antijihadiste dirigée par les Etats-Unis a annoncé le début du retrait de ses troupes de Syrie. Cette annonce était survenue moins d'un mois après celle du président américain Donald Trump du retrait de quelque 2 000 soldats américains de la Syrie.