Cet article date de plus de quatre ans.

État islamique : les Russes affirment avoir probablement tué Abou Bakr al-Baghdadi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
État islamique : les Russes affirment avoir probablement tué Abou Bakr al-Baghdadi
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Abou Bakr al-Baghdadi est-il mort ? Les Russes viennent de déclaré que le chef de l'État islamique pourrait avoir été tué.

La frappe décisive se serait déroulée il y a trois semaines. L'aviation russe aurait agi de nuit dans la ville de Rakka, la capitale auto-proclamée du groupe État islamique en Syrie. Selon les Russes, les plus hauts dirigeants de Daech et leur chef suprême tenaient une réunion le 28 mai dernier dans un faubourg de la ville. La frappe aurait tué Abou Bakr al-Baghdadi et plusieurs de ses lieutenants.

Rakka et Mossoul sur le point de tomber

La dernière apparition de Baghdadi remonte à 2014. Une vidéo dans laquelle on le voit au pupitre d'une mosquée de Mossoul (Irak). Depuis, l'homme est totalement silencieux. Traqué, il ne resterait jamais plus de trois jours au même endroit, hébergé par des tribus dans le désert. Si la nouvelle se confirme, la disparition du chef du groupe État islamique coïnciderait avec l'émiettement accéléré du territoire tenu par les jihadistes. S'ils contrôlent toujours de vastes zones désertiques, leurs deux places fortes, Rakka (Syrie) et surtout Mossoul, sont sur le point de tomber. Soumis à un feu constant, les jihadistes ne contrôlent plus que quatre quartiers du centre historique de Mossoul où se trouve notamment la mosquée où Baghdadi avait proclamé la création du califat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.