Etat islamique : des frappes aériennes en Syrie ?

En direct de l'Élysée, Jeff Wittenberg fait le point sur la position française vis-à-vis de la Syrie.

FRANCE 2

Jusqu'à présent, François Hollande refusait toute action sur le territoire syrien, mais la donne pourrait changer. Vendredi 4 septembre, un Conseil de Défense a eu lieu à l'Élysée et un constat a été fait par le Président : "Après un an de frappes aériennes contre ces positions, l'Etat islamique ne recule pas, bien au contraire", rapporte Jeff Wittenberg.

Une hypothèse

Face à l'exode des Syriens qui fuient chaque jour leur pays, François Hollande veut agir. La France pourrait envisager des frappes aériennes. "C'est une hypothèse qui est sur la table, mais il faut bien le dire, la décision n'est pas encore prise. C'est une décision très lourde", poursuit le journaliste de France 2. François Hollande devrait en parler lors de sa conférence de rentrée de lundi. "C'est l'une des premières questions qui lui sera posée", souligne Jeff Wittenberg en direct de l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, François Hollande, le 6 août à Suez (Egypte).
Le président de la République, François Hollande, le 6 août à Suez (Egypte). (PHILIPPE WOJAZER / AFP)