Dortmund : les enquêteurs doutent

L'attaque du bus des joueurs de l'équipe de Dortmund est bien une attaque terroriste, mais la piste islamiste n'est pas avérée. Plus d'explications avec Sophie Rodier en direct de Dortmund.

FRANCE 2

Les enquêteurs s'interrogent sur l'authenticité de la lettre de revendication trouvée sur les lieux. "La lettre a été retrouvée sur les lieux mêmes de l'explosion. C'est l'une des premières interrogations des enquêteurs. Le mode de revendication est particulièrement inhabituel pour le groupe État islamique qui publie ses revendications sur internet. Ce qui intrigue également les enquêteurs, c'est la précision du texte de revendication", précise Sophie Rodier.

Un rédacteur de langue maternelle allemande

La journaliste continue : "Dans sa lettre, l'auteur demande clairement le retrait des avions allemands Tornado de la Syrie. Et la fermeture d'une base américaine située en Allemagne. Selon les experts, la langue maternelle du rédacteur serait bien l'allemand et ils se demandent si les fautes d'orthographe retrouvées dans la lettre ne sont pas volontaires. Les enquêteurs continuent de travailler sur la piste islamiste".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les joueurs du Borussia Dortmund après l\'explosion près de leur bus, le 11 avril 2017 à Dortmund (Allemagne).
Les joueurs du Borussia Dortmund après l'explosion près de leur bus, le 11 avril 2017 à Dortmund (Allemagne). (CARSTEN LINHOFF / AP / SIPA)