Coalition contre l'Etat islamique : la Russie et la France vont "coordonner" leurs frappes contre l'Etat islamique

François Hollande et Vladimir Poutine ont annoncé que les deux pays allaient "intensifier" leur travail pour lutter efficacement contre le terrorisme.

François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou (Russie), le 26 novembre 2015.
François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou (Russie), le 26 novembre 2015. (REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

François Hollande a poursuivi, jeudi 26 novembre, son marathon diplomatique en vue d'une coalition élargie pour lutter contre le groupe Etat islamique (EI). Il s'est rendu à Moscou dans l'après-midi, pour rencontrer Vladimir Poutine. Les deux chefs de l'Etat ont annoncé que la Russie et la France allaient "coordonner" leurs frappes contre l'Etat islamique.

Plus de collaboration entre la France et la Russie. Paris et Moscou vont "coordonner" leurs frappes contre l'Etat islamique, a annoncé François Hollande à l'issue de sa rencontre avec Vladimir Poutine. Les deux pays ont en outre convenu de renforcer l'échange d'informations sur la lutte contre le terrorisme.

 Hollande soutenu par Merkel. Le président français a obtenu de la chancelière allemande, Angela Merkel, mercredi, la promesse de s'engager "vite" et "au côté de la France" dans la lutte contre le groupe jihadiste, sans assurance, toutefois, de renforts sur les actions en Syrie et en Irak.

Apaisement entre Moscou et Ankara. Après que la Turquie a abattu, mardi, un avion militaire russe, les dirigeants des deux pays ont dit vouloir éviter une escalade militaire dans la région. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a souligné que Moscou "ne fera[it] pas la guerre à la Turquie", tandis que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a également assuré que son pays voulait éviter toute "escalade" avec Moscou.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #SYRIE

22h37 : A 22h30, on fait le point sur les contenus publiés sur francetv info ces dernières 24 heures :

Notre journaliste Catherine Fournier a recueilli les témoignages de parents dont les enfants sont partis mener le jihad en Syrie.


Kocila Makdeche et Céline Bernatowicz ont révélé le manque d’assiduité de Wallerand de Saint Just, candidat Front national aux régionales en Ile-de-France.

Enfin vous pouvez toujours (re)voir l'interview du groupe Eagles of Death Metal réalisée par Vice. "Je veux être le premier à rejouer au Bataclan", promet le chanteur.

21h58 : "La France a l'espoir que les forces britanniques vont bientôt travailler aux côtés de leurs homologues françaises pour mener ce combat au cœur de l'Etat islamique, le vaincre et rendre nos pays plus sûrs."


Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a pris sa plume pour rédiger une tribune dans le Guardian (en anglais) dans laquelle il appelle le Royaume-Uni à rejoindre la coalition contre l'Etat islamique. "La France a besoin de toi dans ce combat", écrit-il.

21h17 : Voici un extrait de la déclaration de François Hollande :



(FRANCETV INFO)

21h13 : "On est tombé d'accord sur la nécessité de coopérer toujours dans le cadre du groupe d'amitié sur la Syrie et sur la mise en pratique de tous les accords acquis dans le cadre de ce groupe notamment en ce qui concerne les négociations sur la Syrie."

C'est ce qu'a déclaré Vladimir Poutine à l'issue de sa rencontre avec François Hollande.

(FRANCETV INFO)

20h50 : François Hollande annonce également que les frappes russes et françaises contre Daech seront désormais "coordonées". De son côté, Vladimir Poutine se dit prêt à soutenir des groupes rebelles syriens qui combattent l'Etat islamique.

20h46 : La France et la Russie ont également convenu que les frappes contre l'Etat islamique en Syrie seront intensifiées.

20h45 : La France et la Russie se sont accordées à échanger davantage d'informations dans leur lutte contre l'Etat islamique.

20h42 : "Eradiquer Daech, c'est aussi prendre le mal à la racine. Nous voulons que les discussions qui viennent aboutissent à une solution politique. J'ai la conviction que la Russie peut jouer un grand rôle dans le processus."

20h40 : "Nous sommes tous concernés par le terrorisme, il peut frapper partout. Nous devons donc agir. Et c'est le sens de ce qu'il retenir de notre rencontre, ici : agir."

20h36 : La conférence de François Hollande et Vladimir Poutine commence. Vous pouvez la regarder ici.

20h35 : L'Elysée indique aussi dans ce texte, dont voici l'intégralité, que le chef de l'Etat est "convaincu que les autres Européens suivront cet élan en répondant à sa demande de solidarité des États membres de l'Union européenne".


20h34 : Plus tôt dans la journée, l'Allemagne a proposé de participer à des missions de protection et de reconnaissance de la pour lutter contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak. Dans un communiqué, le président de la République "remercie chaleureusement" Angela Merkel pour cette participation à la coalition.

19h32 : La conférence de presse de François Hollande et Vladimir Poutine était prévue initialement à 18h45. Mais l'avion du président français a atterri avec du retard à Moscou. Vous pourrez la suivre en streaming sur francetv info.

19h32 : Bonsoir, est-ce que vous avez des infos sur la conférence de presse de François Hollande et Vladimir Poutine ? Vers quelle heure devrait-elle commencer ?

18h49 : François Hollande est à Moscou (Russie) pour rencontrer Vladimir Poutine et le convaincre de rejoindre la coalition internationale contre le groupe Etat islamique en Syrie et en Irak. Voici les images de leur poignée de main :

(FRANCETV INFO)

18h35 : @anonyme : En effet, l'armée russe a annoncé avoir "détruit" des groupes rebelles qui se trouvaient dans la zone du crash de l'avion de guerre Su-24, abattu mardi par la Turquie, peu après une opération qui a permis le sauvetage d'un des deux pilotes. "Dès que notre pilote s'est trouvé en sécurité, les zones concernées ont essuyé pendant une longue durée des frappes massives des bombardiers russes et de l'artillerie des forces gouvernementales syriennes", a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense. "Tous les terroristes et les autres groupes obscurs qui opéraient dans la région ont été détruits", a-t-il ajouté.

18h38 : L'armée russe annonce avoir décimé un groupe rebelle. Des infos ?

17h35 : François Hollande vient d'arriver à Moscou. Il doit rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine pour tenter de rapprocher les positions russes et américaines sur la Syrie et la lutte contre le groupe État islamique. La conférence de presse sera à suivre en direct sur notre site dès 18 heures 45. Mais il pourrait y avoir du retard.

16h24 : @anoyme Une conférence de presse doit avoir lieu à 18 heures 45 après la rencontre entre Vladimir Poutine et François Hollande. Vous pourrez la suivre en direct sur notre site.

16h24 : Des nouvelles de la rencontre de François Hollande avec Vladimir Poutine ?

16h21 : "En raison de l'actuelle menace terroriste en Turquie, nous réitérons notre appel aux citoyens russes de renoncer à visiter la Turquie et nous recommandons à ceux qui se trouvent là-bas pour des raisons personnelles de rentrer dans leur patrie."

Le ministère russe des Affaires étrangères s'exprime deux jours après le crash d'un avion militaire russe abattu par l'armée turque.

14h52 : @Arnaud François Hollande doit rencontrer Vladimir Poutine en fin de journée. Vous pourrez suivre leur conférence de presse en direct sur notre site à 18 heures 45.

14h52 : Où en est la rencontre entre François Hollande et Vladimir Poutine ?

09h27 : @Benjamin : Encore faudrait-il que le leader de l'organisation Etat islamique se trouve en Syrie ou en Irak, mais rien n'est moins sûr. Les zones contrôlées par les jihadistes ne sont plus assez sûres pour lui. Par ailleurs, il n'est pas pas apparu en public depuis juin 2014, dans une mosquée de Mossoul (Irak) et n'a pas envoyé de message audio depuis mai 2015, quand il a été donné pour mort. En octobre, à nouveau déclaré mort après un bombardement américain, il est resté silencieux.

09h21 : Bonjour, Sait-on si Abou Bakr al-Baghdadi est visé par les frappes de la coalition ? #ETAT_ISLAMIQUE

08h15 : Russie et Turquie se disaient pleines de bonnes intentions l'une envers l'autre et même prêtes à coopérer, hier, mais dans les faits, c'est l'escalade.

08h51 : Le ministre de l'Agriculture explique qu'environ 15% des importations agricoles venues de Turquie ne remplissent pas les critères sanitaires russes.

08h51 : La Russie renforce les contrôles sur les produits alimentaires importés de Turquie.