Deux Françaises soupçonnées d'être liées au groupe Etat islamique arrêtées en Turquie

Elles sont notamment suspectées de s'être rendues dans des zones contrôlées par l'organisation jihadiste en Syrie.

Les deux Françaises ont été arrêtées après des coups de filet antiterroristes dans la province de Bursa, située dans le nord-ouest de la Turquie, le 2 janvier 2019.
Les deux Françaises ont été arrêtées après des coups de filet antiterroristes dans la province de Bursa, située dans le nord-ouest de la Turquie, le 2 janvier 2019. (GOOGLEMAPS)

Elles étaient recherchées par Interpol. Deux Françaises soupçonnées d'avoir des liens avec le groupe Etat islamique (EI) ont été arrêtées en Turquie, avec dix autres personnes, mercredi 2 janvier. Les deux femmes faisaient l'objet de notices rouges et bleues, utilisées par Interpol, respectivement pour demander l'arrestation et l'identification de suspects.

Une troisième femme a été arrêtée, mais sa nationalité n'a pas été communiquée. Parmi les douze suspects figurent aussi des ressortissants de Syrie et d'Algérie. Tous ont été placés en détention après des coups de filet antiterroristes dans la province de Bursa, située dans le nord-ouest de la Turquie, selon l'agence de presse officielle Anadolu.

Certains des suspects se trouvaient en Syrie avec l'EI avant de venir à Bursa, a indiqué Anadolu sans donner davantage de détails. Cinq suspects ont été conduits dans des centres d'expulsion, selon l'agence turque.