Des jihadistes de l'EI s'attaquent aux statues d'un musée irakien

Après l'attaque d'un musée de Mossoul par le groupe EI, le chef de l'Etat français dénonce cette "barbarie".

FRANCE 3

Alors que des jihadistes ont détruit des statues d'un musée de Mossoul, en Irak, la communauté internationale s'indigne. En effet, des activistes du groupe Etat islamique ont saccagé les vestiges de ce musée irakien. Selon eux, ces trésors du passé ne faisaient pas référence aux croyances de l'Islam. "Ils partent du principe qu'avant Mahommet et la conquête musulmane (...) l'antiquité de l'Irak n'avait aucun interêt. Il s'agit d'une destruction totale du patrimoine irakien", explique Elisabeth Fontan, conservatrice honoraire au musée du Louvre, au micro de France 3.

"C'est un enjeu de sécurité majeur"

Pour Eric Delpont, directeur du musée de l'Institut du monde arabe, le fait que les intégristes s'attaquent à ces symboles "ne les empêche pas, par ailleurs, de procéder à des fouilles clandestines et à les remettre sur un marché parralèle, pour générer des recettes pour l'Etat islamique".
L'Unesco condamne ces actes. "C'est un enjeu de sécurité majeur", a lancé la directrice générale, Irina Bokova.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une vidéo diffusée par le groupe Etat islamique le 26 février 2015, des militants apparaissent en train de détruire des pièces conservées au musée de Mossoul (Irak).
Dans une vidéo diffusée par le groupe Etat islamique le 26 février 2015, des militants apparaissent en train de détruire des pièces conservées au musée de Mossoul (Irak). (WELAYAT NINEVEH MEDIA OFFICE / AFP)