Chien, chocolats, lingerie : ces victimes collatérales de l'Etat islamique

Des marques et un personnage de série ont dû renoncer à leur nom, Isis, car il correspond à l'acronyme anglais de l'Etat islamique.

L\'affiche de la série Downtown Abbey où le chien Isis pose au pied des personnages.
L'affiche de la série Downtown Abbey où le chien Isis pose au pied des personnages. (FRANCETV INFO )

Ils sont victimes de leur nom. Obligés de changer d'appellation ou même rayé du scénario, plusieurs marques ou personnage de série ont subi la mauvaise réputation des jihadistes de l'Etat islamique car ils s'appelaient Isis. Ce qui correspond, malheureusement pour eux, à l'acronyme anglais du groupe terroriste. Devant les actes de barbarie commis par la nébuleuse islamiste, les producteurs s'adaptent à la situation géopolitique. Pour des consommateurs ou pour des téléspectateurs, la référence au groupe islamiste n'est pas très vendeur.

Le chien de la série "Downtown Abbey"

Il est au casting de la série britannique Downtown Abbey depuis 4 ans, mais il devrait bientôt rentrer à la niche. Le labrador de la famille Crawley, qui a le malheur de se prénommer Isis, en référence à la déesse égyptienne, devrait disparaître de l'affiche en raison des plaintes de nombreux téléspectateurs. 

Le créateur de la série Julian Fellowes expliquait le 26 octobre aux journalistes du Telegraph (en anglais) que le nom donné à la chienne, Isis, n'était qu'une coïncidence. Mais il aurait toutefois décidé d'écouter les téléspectateurs mécontents de cette proximité avec le groupe jihadiste. Les récents épisodes de la saison 5 préparent le terrain au départ de la chienne, que l'on voit affaiblie et malade.

Les chocolats belges

La marque de chocolat belge Isis était devenue indigeste. "A cause des évènements dans le Moyent-Orient la société change de nouveau son nom en Libeert", a expliqué la société sur son site internet. Un choix difficile pour cette marque, qui avait déjà opté pour un changement de nom début 2014 en abandonnant le nom d'Italo Suisse.

La décision d'un nouveau changement a été prise devant la chute des ventes aux Etats-Unis, explique le directeur du marketing de la marque au quotidien De Standaard (en flamand) "Il apparaissait clairement que beaucoup de clients n'étaient plus disposés à acheter nos produits." Pour éviter tout malentendu le chocolatier a donc décidé de prendre le nom de la famille propriétaire de la marque, Libeert.

La lingerie britannique

Isis est décidément un nom qui n'est pas portable. La chaîne britannique de lingerie érotique Ann Summers a été contrainte de présenter ses excuses, le 23 août, après le lancement d'une collection nommée Isis. L'entreprise a dû réfuter l'idée d'être un soutien des jihadistes en Irak et en Syrie.

Isis fait allusion "à la déesse égyptienne [de la fertilité] et non pas au groupe islamiste", a déclaré une porte-parole d'Ann Summers, expliquant que le nom avait été choisi de longue date. "Nous reconnaissons que le moment du lancement est mal choisi mais en aucun cas nous ne soutenons ou nous ne tolérons des actes de terrorisme ou de violence", a-t-elle ajouté. La marque de lingerie n'a en revanche pas prévu de retirer la collection de la vente.