Attentats : la menace mondiale du terrorisme

Sur le plateau du 13 Heures de France 2, Alban Mikoczy analyse les motivations des terroristes après les attentats de ce jeudi 17 août en Espagne.

France 2

Ce n'est pas seulement l'Espagne qui a été la cible des terroristes lors des attentats survenus ce jeudi 17 août dans le pays. "L'Espagne se savait menacée : le niveau d'alerte terroriste se trouvait à 4 sur une échelle de 5 et Daech avait clairement désigné ce pays comme une cible. Mais ce qu'il s'est passé à Barcelone et à Cambrils, ce n'est pas qu'un message à l'Espagne. Un 18 août, sur les Ramblas, on ne trouve pas tant de Barcelonais, on trouve avant tout des touristes, des jeunes, des familles venues de tous les pays : 24 nationalités parmi les blessés", observe Alban Mikoczy.

Des cibles à fort retentissement médiatique

Toucher des gens d'un grand nombre de pays, c'est pour les terroristes donner un écho mondial à leur action. "Barcelone, comme Paris, comme Londres ou Nice en plein été, ce sont des cibles à fort retentissement médiatique. L'autre dimension, c'est celle d'une attaque contre le mode de vie occidental. Barcelone est une ville de légèreté et d'insouciance, de liberté et de musique. Aux yeux des islamistes, toutes ces idées sont celles d'un occident décadent", analyse le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers évacuent La Rambla après l\'attentat survenu à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 17 août 2017.
Des policiers évacuent La Rambla après l'attentat survenu à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 17 août 2017. (ALBERT LLOP / ANADOLU AGENCY)