Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat de Londres : la vie tente de reprendre son cours

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentat de Londres : la vie tente de reprendre son cours
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Huit minutes de terreur en plein centre de Londres (Royaume-Uni), c'était samedi 3 juin au soir entre London Bridge et Brough Market. Trois hommes ont renversé des piétons puis poignardé des gens en terrasse. Le bilan est de sept morts et de 21 blessé dans un état critique.

Alors que les piétons viennent à peine de se réapproprier les lieux, ce sont les véhicules qui circulent à nouveau sur London Bridge depuis ce lundi 5 juin après-midi. Près de deux jours après l'attentat, l'émotion se lit sur les visages. Cette jeune Londonienne peine à retenir ses larmes. "Je suis originaire de Stockholm et nous avons vécu un attentat il y a quelques semaines, c'est dur parce qu'en très peu de tmeps, deux villes très chères à mon coeur ont été touchées", confie la jeune femme.

La peur de sa vie

À quelques mètres de là, le quartier meurtri de Borough Market est toujours complètement bouclé. Quelques commerçants ont été autorisés à ouvrir le coeur lourd comme Moustapha. Samedi soir, il s'est enfermé avec cinq clients dans une pièce de son restaurant pour se mettre à l'abri en attendant de savoir ce qu'il se passe. Samedi soir, alors qu'il dîne dans un café, cet autre homme a eu la peur de sa vie. Les terroristes pénètrent dans la cour voisine, la panique s'empare du lieu et tous trouvent refuge à l'intérieur d'une discothèque. La police viendra les délivrer après cinq heures d'angoisse. Ce soir, Londres tente tant bien que mal de reprendre ses esprits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.