Attaques dans l'Aude : des notes manuscrites faisant allusion à Daech retrouvées chez le terroriste

Les enquêteurs ont également trouvé un téléphone portable et un disque dur d'ordinateur, a appris samedi franceinfo.

Une opération de police à Carcassonne, au domicile du terroriste qui a tué quatre personnes dans l\'Aude le 23 mars.
Une opération de police à Carcassonne, au domicile du terroriste qui a tué quatre personnes dans l'Aude le 23 mars. (ERIC CABANIS / AFP)

Des écrits faisant allusion à l'organisation État islamique ont été retrouvées lors de perquisitions au domicile de Radouane Lakdim, l'auteur des attaques de l'Aude, a appris samedi 24 mars franceinfo de source judiciaire.

Il s'agit de notes manuscrites dont la teneur apparaît assez confuse à ce stade de l'enquête, selon cette source. Le terme État islamique apparaît en revanche clairement dans ce calepin retrouvé chez Radouane Lakdim. 

Deux personnes en garde à vue

Par ailleurs, ces perquisitions ont également permis de retrouver un téléphone portable et un disque dur d'ordinateur. Tous deux sont en cours d'analyse par les enquêteurs. Les perquisitions ont commencé dès vendredi dans la cité Ozanam à Carcassonne où habitait Radouane Lakdim. Deux personnes de son entourage sont en garde à vue, il s'agit de sa compagne âgée de 18 ans et un de ses amis, un mineur âgé de 17 ans.

Le terroriste a tué vendredi quatre personnes à Carcassonne et à Trèbes dans l'Aude. Il y a également 15 blessés. Parmi les victimes, un lieutenant-colonel de gendarmerie, Arnaud Beltrame, a pris la place d'une otage dans le supermarché Super U à Trèbes où s'est rendu le terroriste.