Cet article date de plus de sept ans.

Al-Qaïda dément perdre de l'influence au profit de l'Etat islamique

En concurrence sur le front syrien, les deux groupes s'étaient clairement distingués l'un de l'autre en 2013. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un combattant kurde peshmerga équipé d'un lance-roquettes prend position autour du villade de Baretle (Irak) contrôlé par l'Etat islamique, le 8 septembre 2014. (AHMED JADALLAH / REUTERS)

L'Etat islamique fait-il de l'ombre à Al-Qaïda ? Dans un message diffusé dimanche 14 septembre sur internet, l'organisation terroriste, jadis dirigée par Oussama Ben Laden, dément les "mensonges" américains selon lesquels elle serait en déclin face à la concurrence des djihadistes de l'Etat islamique (EI). Une justification qui intervient alors qu'un nouveau groupe armé algérien, les "Soldats du califat", a annoncé samedi qu'il rompait avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et prêtait serment d'allégeance à l'EI.

En concurrence sur le front syrien, les deux groupes s'étaient clairement distingués l'un de l'autre en 2013. 

Pas de déclin, mais des "errements"

Dans ce message mis en ligne dimanche, Hossam Abdoul Raouf, un "vétéran" égyptien d'Al-Qaïda, ne cite pas une seule fois l'EI, lequel a pris le contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie. Il affirme que son groupe est en pleine expansion dans le monde malgré les "erreurs" commises par certaines de ses antennes régionales.

"Comment expliquer alors qu'Al-Qaïda s'étend et ouvre de nouveaux fronts ?", s'interroge Raouf dans son message, tout en admettant des "errements" dans certaines zones géographiques "mais le nombre de ces erreurs est très limité par rapport à la montagne de nos succès", ajoute-t-il, précisant que des compensations ont été versées aux victimes de ces "bévues".

Dans son rapport annuel sur le terrorisme publié en avril dernier, le département d'Etat américain estimait que les instances dirigeantes d'Al-Qaïda étaient fortement affaiblies par les frappes occidentales, ce qui réduisait les capacités d'action du groupe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.