Afghanistan : le pont aérien entre la France et Kaboul est suspendu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : le pont aérien entre la France et Kaboul est suspendu
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C. Poignard, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Près de 3 000 personnes, dont 2 600 Afghans, ont été évacuées d'Afghanistan par l'armée française depuis la prise de Kaboul par les talibans mi-août. Mais le pont aérien a pris fin vendredi 27 août en raison de l'insécurité qui règne aux abords de l'aéroport. D'autres pistes pour exfiltrer les Afghans encore sur place sont à l'étude.

Les dernières familles afghanes ont pu embarquer dans la nuit du 27 au 28 août à bord d'un avion militaire français depuis Kaboul (Afghanistan). Car le pont aérien entre la capitale afghane et la France est désormais suspendu. "Les conditions de sécurité n'étant plus remplies sur l'aéroport, nos opérations d'évacuation ont pris fin", ont déclaré les autorités françaises. 

Un pont aérien entre le Qatar et Kaboul

La France a évacué plus de 2 600 Afghans en quelques jours. Mais plusieurs dizaines d'autres n'ont pas pu embarquer. "Mon seul espoir, c'est le gouvernement français nous aide", espère un interprète de l'armée française encore sur place. Pour répondre à ces familles en danger, Emmanuel Macron, en déplacement en Irak, annonce le 28 août d'autres pistes. "Il y a des discussions qui se sont entamées avec les talibans", affirme le chef de l'État. Parmi les hypothèses étudiées, un pont aérien entre l'Afghanistan et le Qatar. Face aux caméras, les talibans affichent leur volonté de collaborer. "Nous assurerons la sécurité des ressortissants français", déclare le porte-parole des talibans Zabihula Mujadid. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.