Cet article date de plus de six ans.

L'autre visage de l'Iran

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
L'autre visage de l'Iran
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'Iran s'ouvre et cherche à attirer les touristes du monde entier avec de sérieux arguments : un patrimoine culturel millénaire, des trésors d'architecture et de somptueuses œuvres d'art.

Chiraz a été la capitale de la Perse au XVIIIsiècle et ce n'est pas un hasard si, de tout temps, elle a été chantée par les poètes. Chiraz, la ville des jardins, des mausolées et des mosquées. La plus envoûtante est sans doute la mosquée Nasir-ol-Molk, surnommée "la mosquée rose" à cause de ses mosaïques à la couleur unique en Iran. "Je ne pensais pas que ça allait me pénétrer comme ça l'a été", confie une touriste française.

Un tourisme à la hausse

Les touristes européens sont de retour en Iran : 35% d'Européens en plus depuis un an, depuis que le pays montre des signes d'ouverture et d'apaisement. Un nouveau regard positif qui rend fière une population iranienne avide de reconnaissance. "Nos ancêtres étaient des gens importants. On est très sensibles au fait que les étrangers s'intéressent de nouveau à notre pays", confie ainsi un couple d'Iraniens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.