Iran : le président Rohani ordonne la reprise sans limite du programme nucléaire

Le président iranien a tenu ces propos peu après que l'émissaire américain pour l'Iran a exclu toute "dérogation" aux sanctions des Etats-Unis contre l'Iran.

Hassan Rohani lors de son intervention télévisée, le 4 septembre 2019. 
Hassan Rohani lors de son intervention télévisée, le 4 septembre 2019.  (REUTERS)

Malgré les avancées du G7, l'escalade continue. Le président iranien Hassan Rohani a annoncé, mercredi 4 septembre, avoir ordonné l'abandon de toute limite à la recherche et au développement en matière nucléaire de façon à doter le pays de tout ce dont il a "besoin pour l'enrichissement" de l'uranium.

"L'organisation de l'énergie atomique [iranienne] reçoit l'ordre de prendre toute mesure nécessaire en matière de recherche et de développement et d'abandonner tous les engagements en place dans ce domaine", a déclaré Hassan  Rohani sur la télévision d'Etat, présentant la "troisième phase" du plan de réduction des engagements iraniens en matière nucléaire. Cette mesure est prise car "nous ne sommes pas parvenus au résultat que nous désirions" dans le cadre de la récente tentative diplomatique emmenée par la France pour tenter d'éviter que l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015 à Vienne ne vole en éclats, a dit M. Rohani.

Le président iranien a tenu ces propos peu après que l'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook, a exclu toute "dérogation" aux sanctions des Etats-Unis contre l'Iran pour faciliter l'octroi d'une ligne de crédit à Téhéran dans le cadre de cette médiation française.