Cet article date de plus de neuf ans.

Nouvelles manifestations à Bahreïn avant le Grand Prix de F1

Publié Mis à jour
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

De nouvelles manifestations ont eu lieu samedi dans plusieurs villes de Bahreïn, à la veille du Grand Prix de Formule 1, alors que la répression à fait un mort la nuit précédente.

Alors que l'opposition chiite a annoncé samedi 21 avril qu'un homme avait trouvé la mort dans la nuit sur le lieu d'une manifestation "sauvagement" réprimée, de nouvelles manifestations ont éclaté dans plusieurs villes de Bahreïn. A la veille du Grand Prix de Formule 1, quelque 7 000 personnes ont manifesté dans Diraz, réclamant des réformes démocratiques dans ce pays majoritairement chiite dirigé par une élite sunnite.

Le royaume du Golfe est en crise depuis que les autorités ont écrasé un soulèvement né du "printemps arabe" l'an dernier, au prix de dizaines de morts et d'arrestations. Manifestations et arrestations sont quotidiennes et l'opposition a appelé à "trois jours de colère" pour faire entendre sa voix jusqu'au Grand Prix, programmé dimanche. Les autorités, soutenues par les responsables de la F1, ont refusé d'annuler la course comme ils l'avaient fait l'an dernier sous la pression des troubles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.