Reconquête de Mossoul : que reste-t-il de l'État islamique ?

De retour d'Irak, la journaliste de France 2 Dorothée Olliéric fait le point sur les forces de l'État islamique en Irak, maintenant que la ville de Mossoul n'est plus sous leur contrôle.

France 2

En gardant le contrôle de la ville de Mossoul, le groupe État islamique subit là une nouvelle défaite. Pour autant, que reste-t-il de Daech ? "En Irak, il reste quelques centaines de combattants tout au plus", indique Dorothée Olliéric, avant d'expliquer à l'aide d'une carte que les combattants de l'État islamique ont en grande partie migré vers la Syrie, comme à Raqqa, où ils seraient entre "3 000 et 4 000", et à Deir ez-Zor, "où on compte 600 combattants", explique-t-elle.

La menace terroriste pourrait perdurer

"On ne peut pas parler pour autant de la fin du groupe État islamique, car ils progressent dans les zones rurales, en Irak notamment, et cherchent aussi de nouveaux territoires à l'étranger. Et puis Daech parvient toujours à recruter des combattants : le groupe État islamique a revendiqué récemment de nombreux attentats en France, en Belgique ou encore en Grande-Bretagne, donc la menace pourrait perdurer avec des attaques terroristes menées au nom de Daech", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau du groupe Etat islamique sur un immeuble de Palmyre (Syrie), le 27 mars 2016.
Un drapeau du groupe Etat islamique sur un immeuble de Palmyre (Syrie), le 27 mars 2016. (MAHER AL MOUNES / AFP)