Liban, la crise des déchets

Beaucoup de Libanais réclament des mesures pour protéger l'environnement, mais avec l'instabilité politique, la crise des déchets perdure dans le pays.  

 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Beaucoup de Libanais réclament des mesures pour protéger l'environnement. 
mais avec l'instabilité politique, la crise des déchets perdure dans le pays (France 24)

Sur l'unique plage publique de Beyrouth, des déchets en tout genre jonchent le sable. Ici, les bouches d'égout rejettent leurs eaux sales dans la mer sans aucun traitement. L'importante pollution bactériologique rend toute baignade dangereuse pour la santé.

Ce Libanais dénonce : 
"Le gouvernement a des priorités mais l'environnement et la plage n'en font pas partie.
Le bien-être des Libanais c'est le dernier de ses soucis, comme les gens qui se baignent ici. Tout ce qui l'importe c'est ses intérêts et la corruption."

Face à la crise des déchets, le gouvernement a ouvert temporairement plusieurs décharges, mais l'instabilité politique du pays limite sa capacité d'action.


Bassam SABBAGH, chargé de l'environnement au ministère de l'Écologie, déplore : 
"Chaque gouvernement qui s'installe commence un nouveau projet mais ne le termine pas.
Il démissionne et le gouvernement qui arrive après en commence un nouveau etc... C'est comme ça qu'on vit ici !"

La création de 33 nouvelles déchetteries était au programme du dernier conseil des ministres.
Mais dans un Liban en crise qui peine à former un nouveau gouvernement, les projets restent souvent en attente.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.