Le Liban, un pays en plein effondrement économique qui demande du soutien de l'aide humanitaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Le Liban, un pays en plein effondrement économique qui demande du soutien de l'aide humanitaire
France info
Article rédigé par
B.Mousset, D.Attal - franceinfo
France Télévisions

Quelques jours après son élection, le nouveau Premier ministre libanais, Najib Mikati, va rencontrer Emmanuel Macron à l'Elysée, ce samedi 25 septembre.

Le Liban, en plein effondrement économique, compte sur son nouveau Premier ministre, Najib Mikati, pour redresser la barre. Depuis quelques jours, le carburant est de nouveau accessible dans le pays, mais à des tarifs exorbitants. Dans les stations-services, de Beyrouth, l'essence est rationnée, les Libanais font la queue pendant des heures pour prendre quelques litres d'essences. Une essence qui a vu son prix tripler.

Le Liban a besoin de l'aide humanitaire

"Pour pouvoir travailler comme taxi, je dois prendre l'essence deux fois par semaine. À cause de la pénurie, je suis obligé de dormir dans ma voiture pour pouvoir être le premier devant les pompes d'essences", explique un taxi libanais. Dans les hôpitaux de Beyrouth, la situation est aussi catastrophique, les tiroirs de médicaments sont vides. La nourriture manque également et l'aide humanitaire est devenue nécessaire dans le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liban

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.