Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Unis pour le Liban

Le 4 août 2020, l'explosion de 3 000 tonnes de nitrate d'amonium dans le port de Beyrouth a fait basculer tout un pays. Deux mois après le drame, dans quel état d'esprit sont les habitants de la capitale libanaise ? Elise Lucet et les journalistes d'"Envoyé spécial" sont allés à leur rencontre.

ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2

Tout au long de la journée du 1er octobre 2020, France Télévisions mobilisait ses antennes linéaires et numériques pour venir en aide au peuple libanais, suite aux explosions qui ont dévasté Beyrouth le 4 août.

En ouverture de la soirée spéciale proposée sur France 2 était présenté un reportage de la rédaction d'"Envoyé spécial", lancé par Elise Lucet. Le voici en intégralité. 

Le quotidien d'un peuple qui tente de se relever

Ces deux explosions ont ravagé une grande partie de la capitale libanaise, faisant plus de 190 morts et laissant 300 000 personnes sans logement. Les journalistes Romain Boutilly et Baptiste Laigle ont donné la parole à des survivants de la catastrophe, qui essaient aujourd’hui de reconstruire leur vie. Ils ont rencontré des familles endeuillées, des miraculés, de jeunes volontaires qui s'emploient à rebâtir leur quartier, des élans de solidarité... mais aussi de la désillusion.

Traumatisés, certains veulent quitter Beyrouth pour toujours. "Nous avons vécu beaucoup de guerres, témoigne ainsi une femme, mais on n'a jamais vu ça. Si j'ai une seule occasion de partir, je m'en vais tout de suite." Entre quête de vérité et exigence de justice, ces victimes racontent le quotidien d’un peuple qui tente encore une fois de se relever. 

Un reportage de Romain Boutilly, Baptiste Laigle et Adrien Bellay, diffusé le 1er octobre 2020 sur France 2, en ouverture de la soirée spéciale "Unis pour le Liban".

Envoyé spécial. Unis pour le Liban
Envoyé spécial. Unis pour le Liban (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)