Liban : le gouvernement annonce sa démission

Le Liban s'enfonce un peu plus dans la crise politique. Six jours après la double explosion de Beyrouth mardi 4 août, le Premier ministre a annoncé la démission du gouvernement. 

France 2

Le Premier ministre libanais a annoncé la démission de son gouvernement lundi 10 août, sous pression après de nombreuses manifestations. "On est ici place des martyrs à Beyrouth, lieu des manifestations. On ne peut pas dire que l'atmosphère soit vraiment apaisée. On a assisté à des échauffourées entre les forces de l'ordre et les manifestants", explique le journaliste Benjamin Delombre, présent à Beyrouth.

Des tensions toujours vives

Les jets de gaz lacrymogènes ont répondu aux feux d'artifice. "Les Libanais estiment que leur colère est trop forte pour qu'ils se satisfassent de la démission d'un gouvernement. Concrètement, ce qu'ils souhaitent, ce sont des nouvelles élections législatives pour élire un nouveau Parlement, et surtout, que les grandes figures politiques quittent la scène", précise le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Libanais demandent au président français Emmanuel Macron, en visite à Beyrouth (Liban), de les débarrasser de leur classe dirigeante, le jeudi 6 août. 
Les Libanais demandent au président français Emmanuel Macron, en visite à Beyrouth (Liban), de les débarrasser de leur classe dirigeante, le jeudi 6 août.  (NATHANAEL CHARBONNIER / ESP - REDA INTERNATIONALE)