Le service public uni pour le Liban

En direct de Beyrouth au Liban, jeudi 1er octobre, la journaliste Léa Salamé a fait part de son émotion en cette soirée de solidarité.

franceinfo

France Télévisions et Radio France se mobilisaient pour Beyrouth (Liban), jeudi 1er octobre, près de deux mois après l'explosion avec un concert organisé à l'Olympia, à Paris. Il faut désormais reconstruire. "Ils étaient bouleversé par le fait que les Français s'intéressent à eux, pensent à eux, ne les aient pas oubliés, ne les abandonnent pas, se mobilisent pour eux ce soir...", confie en direct de Beyrouth, Léa Salamé.

La plus vieille école de Beyrouth détruite

La journaliste de France Télévisions se trouvait à l'École des Trois Docteurs, la plus vieille école de Beyrouth, fortement endommagée par l'explosion. "Je ne peux pas vous dire l'état de destruction de cette école. Le plafond s'est effondré sur nous, il y a des gravats par tout", rapporte Léa Salamé, en compagnie de la directrice de l'établissement, très touchée par la mobilisation des Français. "Depuis, l'ambassade avec tous ses partenaires ont été à nos côtés pour nous aider à solliciter des fonds", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les secouristes creusent les décombres d\'un bâtiment effondré dans Beyrouth, le 3 septembre 2020, au Liban.
Les secouristes creusent les décombres d'un bâtiment effondré dans Beyrouth, le 3 septembre 2020, au Liban. (JOSEPH EID / AFP)