Explosions au Liban : la course contre la montre des secouristes

Trois jours après les explosions au Liban mardi 4 août, les secours s'organisent pour tenter de retrouver d'éventuels survivants.

France 2

Sur la route qui mène vers l'épicentre de l'explosion, tout n'est qu'amas de ferraille et de béton. Depuis mercredi 5 août, des secouristes français travaillent au milieu des ruines. Pour les 55 sauveteurs, la tâche est vertigineuse. Difficile parfois de savoir comment et où chercher. Un peu plus loin, d'autres secouristes ont retrouvé un corps, celui d'un pompier qui intervenait sur le premier incendie, juste avant l'explosion.

Des recherches de jour comme de nuit

Dans le port de Beyrouth dévasté, chaque heure qui passe amenuise les chances de retrouver des survivants. Mais tout espoir n'est pas encore perdu. "Quatre à cinq jours, c'est du déjà vu, six jours, cela commence à être dans l’extrême mais cela peut se faire", explique le lieutenant Andréa, secouriste français. Les équipes de secours du monde entier sont engagées dans cette course contre le temps, de jour comme de nuit. "Le dernier bilan fait état de 154 morts et plus de 5 000 blessés", précise le journaliste Matthieu Boisseau, en direct depuis Beyrouth.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les secours évacuent un blessé, le 4 août 2020 à Beyrouth (Liban).
Les secours évacuent un blessé, le 4 août 2020 à Beyrouth (Liban). (ANWAR AMRO / AFP)