Explosions à Beyrouth : le point sur l’enquête

Les autorités libanaises se donnent quatre jours pour établir les responsabilités après la double explosion meurtrière dans le port de Beyrouth. Dès le départ, elles ont affirmé qu'il s'agissait d'un accident. 

France 3

Un incendie aurait provoqué la double explosion meurtrière dans le port de Beyrouth (Liban) mardi 4 août. 2 700 tonnes de nitrate d'ammonium étaient stockées dans le port. "Les autorités libanaises veulent afficher leur fermeté. Elles ont donc créée un comité d'investigation. Selon les premières versions, c'est un accident lié à un incendie qui a provoqué les explosions", explique le journaliste Matthieu Boisseau jeudi 6 août, en duplex depuis Beyrouth. 

Une enquête vraiment indépendante ?

Les autorités libanaises pointent du doigt les responsables sur le port du stockage du nitrate d'ammonium. "Ces responsables ont d’ailleurs été assignés à résidence. Mais l’enquête ne rassure pas les Libanais qui ont de sérieux doutes sur son indépendance. Au-delà des responsables du stockage, les autorités reconnaîtront-elles en public d'éventuelles erreurs", précise le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port de Beyrouth (Liban), le 5 août 2020.
Le port de Beyrouth (Liban), le 5 août 2020. (AFP)