Emmanuel Macron affirme avoir "honte" pour la classe politique libanaise

Les réactions des dirigeants libanais se font attendre après qu'ils ont échoué à former un nouveau gouvernement. Emmanuel Macron a fait part dimanche 27 septembre de sa colère.

La classe politique libanaise ne s’est pas bousculée dimanche 27 septembre pour réagir aux propos d’Emmanuel Macron, qui a dit avoir "honte" pour elle. Les dirigeants libanais ne sont pas parvenus à se mettre d’accord pour former un gouvernement, près de deux mois après la double explosion au port de Beyrouth qui a provoqué la démission groupée du gouvernement précédent. Le président de la République française a fustigé les groupes politiques qui tiennent à garder la haute main sur les finances du pays.

Aide cruciale de la France

L’espoir suscité par le soutien d’Emmanuel Macron et de la France au début de cette crise a aidé le Liban à se relever de la catastrophe, qui était venue s’ajouter à un contexte sanitaire très difficile. Les Libanais sont désormais partagés entre reconnaissance face aux propos du président français et crainte que le pire ne soit toujours devant eux.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'un point presse, le 23 septembre 2020, après la visite d\'un service de protection maternelle et infantile, à Longjumeau (Essonne).
Emmanuel Macron lors d'un point presse, le 23 septembre 2020, après la visite d'un service de protection maternelle et infantile, à Longjumeau (Essonne). (LUDOVIC MARIN / AFP)