Crise humanitaire au Liban : "Les besoins sont gigantesques", alerte la Croix-Rouge française qui lance un appel aux dons

La Croix-Rouge française lance un appel aux dons après la catastrophe de Beyrouth. Pour son directeur des relations et opérations internationales Frédéric Boyer, "les besoins vont rester énormes pendant des mois pour reconstruire". 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Croix-Rouge libanaise aurait déjà relogé 1000 familles depuis l'explosion. (PATRICK BAZ / AFP)

L'explosion qui a dévasté une partie de Beyrouth mardi a provoqué une crise humanitaire au Liban. Frédéric Boyer, directeur des relations et opérations internationales de la Croix-Rouge française, a alerté, jeudi 6 août sur franceinfo, sur le caractère "effroyable" de la situation. "Les besoins sont gigantesques et ils vont le rester longtemps."

"Les quartiers qui ont été touchés offrent un spectacle de désolation qui contraste avec ce qu'ils étaient il y a quelques jours encore. Il y a les besoins d'urgence : essayer de récupérer les corps sous les décombres, soigner les blessés dans des conditions chaotiques. Et au-delà de cette phase d'urgence les besoins vont rester énormes pendant des mois pour reconstruire" explique-t-il. 

Trois à quatre fois l'ampleur de la catastrophe d'AZF

"Le seul exemple d'une crise de cette nature c'est l'usine AZF à Toulouse qui avait créé un choc énorme et qui avait laissé des traces durables", s'est souvenu Frédéric Boyer, rappelant que l'ampleur des deux événements est incomparable. "Ici c'est trois à quatre fois et peut-être plus encore l'ampleur de la catastrophe d'AZF. On a affaire à quelque chose d'inédit."

Le responsable poursuit : "Face à ça, la Croix-Rouge libanaise a déjà relogé 1 000 familles, c'est très important mais loin d'être à la mesure du phénomène. S'assurer que l'aide arrive bien aux personnes qui en ont le plus besoin, c'est d'abord appuyer les initiatives prises par les Libanais eux-mêmes et appuyer les organisations humanitaires libanaises."

Un appel aux dons a été lancé par la Croix-Rouge française pour aider l'organisation libanaise à répondre à ses besoins, comme l'a précisé Frédéric Boyer. "Il y a trois centres de santé de la Croix-Rouge libanaise qui ont été pulvérisés donc tout le matériel médical, les stocks de médicaments ont explosé... À ce stade nous en sommes à l'évaluation initiale, la Croix-Rouge libanaise a fait un premier appel estimé à 19 millions de dollars. Il faut vraiment une union de toutes les organisations pour venir en aide aux Libanais."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Explosions à Beyrouth

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.