Cet article date de plus de deux ans.

Beyrouth : plongée dans la ville dévastée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Beyrouth : plongée dans la ville dévastée
France 2
Article rédigé par
S. Ricottier, J. Pires - France 2
France Télévisions

Il faut s'imaginer le choc qu'ont vécu les habitants de Beyrouth (Liban) : les morts, les blessés, les destructions... Plongée dans la ville dévastée.

Une fenêtre béante, sur une ville dévastée. Le spectacle est bouleversant au réveil ce mercredi 5 août : Beyrouth, la porte de l'Orient, est défigurée. On voit notamment un homme qui repose son corps endolori sur un fauteuil de fortune, au milieu des décombres. Et ce n'est pas une mince affaire vu le chaos autour d'eux. Au cœur de l'enfer, il y a parfois des miracles : un homme a par exemple été sorti ce matin des décombres, indemne.

La ville qui ne meurt pas

D'autres sont blessés, désorientés, et cherchent de l'aide, quelques minutes après l'explosion qui a secoué le port. Les secours étaient bien là pourtant, mais débordés. Et les hélicoptères paraissent bien dérisoires au milieu de la fournaise. Des vies ont été meurtries, et des rêves brisés. En sécurité, trois nouveaux nés sont loin du chaos. Beyrouth tient bien son surnom : la ville qui ne meurt pas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.