Beyrouth : le président du Liban demande l'aide française pour "déterminer s'il y avait des avions dans l'espace (aérien) ou des missiles"

Quelques jours après la catastrophe de Beyrouth (Liban), une hypothèse est émise par le président Michel Aoun. Selon lui, un missile pourrait être à l’origine des explosions du 4 août sur le port.

France 2

"Pour la première fois, le président du Liban, Michel Aoun, a évoqué la possibilité d’une intervention extérieure, selon la journaliste Diane Schlienger, en direct du Liban. Il évoque un missile ou une bombe, alors que jusqu’ici les autorités parlaient d’un incendie sur un entrepôt de feux d’artifice."

Une enquête en cours

"Michel Aoun a même demandé à Emmanuel Macron de lui fournir les images satellites de la scène de l’explosion, pour vérifier s’il s’agit d’une négligence ou d’une intervention extérieure, ajoute la journaliste. Les investigations sont en cours, elles devraient prendre du temps. 20 personnes seraient suivies par l’enquête. En revanche, la perspective d’une enquête internationale a été écartée. Le président libanais estimant qu’elle ne ferait que noyer la vérité."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue du port de Beyrouth (Liban), après les explosions du 4 août 2020. 
Une vue du port de Beyrouth (Liban), après les explosions du 4 août 2020.  (FADEL ITANI / NURPHOTO)