Beyrouth : comment reloger les victimes ?

Après la double explosion qui a ravagé une grande partie de Beyrouth (Liban), 300 000 personnes sont sans logement. Certains peinent à trouver une solution d’hébergement.

France 2

Les quartiers de Beyrouth les plus touchés par la double explosion sont à quelques rues du port. C’est là que vivent des hommes et des femmes souvent âgés. Un habitant du quartier nous guide vers une arrière-cour où survit depuis une semaine Armon Majararian. Le souffle de l’explosion a ravagé l’appartement. La retraitée y vit depuis 75 ans.

Un cas non isolé

"Regarde ça, c’est cassé. Et là, tout ça, c’est détruit", explique Armon Majararian en montrant du doigt des débris dans son salon. Cette ancienne couturière n’a pas de famille, pas de proche. Sans ressource, elle doit rester vivre ici, la peur au ventre. "Aux quatre coins, sous chaque pilier, il y a des affaissements, j’ai peur", raconte la sinistrée qui craint que l’immeuble s’effondre sur elle. À Beyrouth, le cas de cette femme serait loin d’être isolé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après la double explosion qui a ravagé une grande partie de Beyrouth (Liban), 300 000 personnes sont sans logement. Certains peinent à trouver une solution d’hébergement.
Après la double explosion qui a ravagé une grande partie de Beyrouth (Liban), 300 000 personnes sont sans logement. Certains peinent à trouver une solution d’hébergement. (FRANCE 2)