Beyrouth : 600 bâtiments historiques en péril à cause de l'explosion

Des centaines de bâtiments historiques ont été détruits par l'explosion à Beyrouth, au Liban. Un collectif s'est formé après la catastrophe pour tenter de les sauver.

franceinfo

L'explosion du 4 août 2020 a causé d'innombrable dégâts dans la capitale libanaise. Près de 600 bâtiments historiques sont aujourd'hui en péril. Lynn Tehini, co-fondatrice du collectif Beirut Heritage, a décidé de se battre pour leur survie. Face à ce paysage dévasté, elle ressent "du désespoir, beaucoup de colère". "Ce cataclysme, cette tragédie, cet événement a marqué le Liban à jamais et je crois l'humanité toute entière", confie-t-elle au micro de franceinfo.

Éviter l'effondrement

Le souffle de l'explosion a ravagé le palais Sursock, joyau architectural au cœur de Beyrouth. Le palais qui a été construit au XIXe siècle avait survécu à la guerre civile. Rodrick Cochrane, propriétaire des lieux, a été horrifié de voir l'état de son palais après l'explosion. "Comme il avait survécu à la guerre civile, je m'attendais à des dégâts, mais pas de cette ampleur-là", déplore-t-il. La priorité aujourd'hui, pour le collectif Beirut Heritage, est de pouvoir bâcher les 60 bâtiments qui ont perdu leur toit pour éviter qu'ils ne s'écroulent.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Beyrouth, un échafaudage soutient le plafond d\'une maison traditionnelle, effondré après l\'explosion du 4 août (25 août 2020).
A Beyrouth, un échafaudage soutient le plafond d'une maison traditionnelle, effondré après l'explosion du 4 août (25 août 2020). (ANWAR AMRO / AFP)