Carlos Ghosn s'est-il évadé de façon spectaculaire ?

Carlos Ghosn aurait signé un contrat d'exclusivité avec Netflix pour raconter toute son évasion. Si rien n'est confirmé, son évasion est déjà décrite comme spectaculaire.

Il est toujours invisible aux yeux des caméras du monde entier qui se massent pourtant devant son domicile à Beyrouth au Liban. Une simple photo prise par des amis lors du réveillon a fuité. Mais des arrestations tombent déjà, comme ces deux hommes qui pourraient être impliqués dans le transit de l'ancien patron à Istanbul et auraient organisé sa fuite vers le Liban. Lui reste invisible, mais pas muet. Dès le lendemain de son évasion, il avait vite dédouané sa famille. "C'est moi seul qui ai organisé mon départ", disait-il.

Évasion dans une malle ?

Ses avocats qui se disaient trahis, se sont ravisés "Carlos Ghosn souffrait d'un stress émotionnel grave, il ne pouvait voir sa femme. En plus, le début du procès n'était pas clair. Il n'y avait aucune perspective pour lui d'une remise en liberté", a avoué Jun-Ichiro Hironaka, son avocat principal. Des zones d'ombre planent néanmoins encore autour de son départ du Japon, avec des théories plus ou moins vérifiées. Il aurait pu, par exemple, quitter son domicile dans une grande malle à double fond pour échapper à la vigilance de la sécurité des aéroports. Carlos Ghosn doit s'exprimer mercredi 8 janvier depuis le Liban.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, l\'ancien PDG de Renault-Nissan, le 23 mai 2019 à Tokyo (Japon).
Carlos Ghosn, l'ancien PDG de Renault-Nissan, le 23 mai 2019 à Tokyo (Japon). (JIJI PRESS / AFP)