Au sud du Liban, la tension grimpe entre le Hezbollah et Israël

Au lendemain de frappes aériennes israéliennes sur le sud du Liban, le Hezbollah a lancé vendredi plus de dix roquettes vers Israël qui a riposté par des tirs d'artillerie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
De la fumée causée par des tirs d'artillerie israéliens, dans le sud du Liban, le 6 août 2021. (RAMIZ DALLAH / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une escalade majeure entre l'Etat hébreu et le mouvement chiite soutenu par l'Iran. Au lendemain de frappes aériennes israéliennes sur le sud du Liban, le Hezbollah a revendiqué, vendredi 6 août, les tirs d'une dizaine de roquettes vers Israël qui a riposté par des tirs d'artillerie. Ces tensions surviennent dans la région disputée du plateau du Golan occupé par Israël depuis 1967. Les deux ennemis ont déclaré ne pas souhaiter d'escalade, après que la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) a mis en garde contre "une situation très dangereuse" et appelé à un cessez-le-feu "immédiat"

Israël et le Hezbollah assurent ne pas vouloir d'une "escalade"

"Nous ne voulons pas d'une escalade en vue d'une véritable guerre, mais bien sûr nous sommes prêts à cela et nous ne permettons pas à ces actes terroristes de continuer", a déclaré devant des journalistes un porte-parole de l'armée israélienne. "Nous ne pensons pas que les choses se dirigent vers une escalade, bien que le Hezbollah soit préparé" à une confrontation, a de son côté assuré le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem.

Le Hezbollah a annoncé avoir bombardé "des positions des forces d'occupation israéliennes dans la région des fermes de Chebaa", appellation libanaise du secteur. Selon Israël, 19 roquettes ont été tirées, dont six ont touché son sol. Trois ont manqué leur cible et les autres ont été interceptées par les défenses aériennes de l'Etat hébreu. Le mouvement chiite libanais a affirmé qu'il s'agissait d'une réponse aux frappes aériennes israéliennes de la veille sur le sud du Liban, les premières depuis 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liban

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.