Cet article date de plus de sept ans.

Le record d'une nageuse iranienne invalidé pour une tenue non conforme à la charia

Elham Asghari a vu sa performance annulée car elle n'avait pas "un maillot de bain islamique", raconte un blog du "Monde".  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La nageuse irannienne Elham Asghari, prise en photo par son manager Farvartish Rezvaniyeh le 11 juin 2013.  (FARVARTISH REZVANIYEH)

Elle portait pourtant une combinaison de plongée intégrale, un bonnet, une veste et un foulard, en plus de son maillot de bain et de lunettes de plongée. Mais Elham Asghari, une Iranienne de 32 ans, n'a pas pu faire homologuer son record de natation en pleine mer, rapporte le blog Nouvelles d'Iran du Monde, mardi 2 juillet. 

Le 11 juin, Elham Asghari a nagé 11 km dans une zone de la mer Caspienne réservée aux femmes avec ses six kilos de vêtements couvrants imbibés d'eau. Mais à sa sortie de l'eau, "on lui a annoncé que la sous-ministre des Affaires des femmes et du Sport, Marzieh Akbarabadi, avait refusé d'enregistrer son record, prétextant que sa tenue n'était pas 'assez conforme à la charia'", rapporte le blog, qui cite le quotidien réformateur Bahar.

Dans un message posté en plusieurs langues sur YouTube, la nageuse raconte sa mésaventure et affirme que sept témoins l'ont vu nager dans sa tenue très couvrante, "qui fait encore mal à son corps"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.