Cet article date de plus de sept ans.

La justice égyptienne ordonne un nouveau procès pour Moubarak

L'ancien président égyptien, condamné à la prison à perpétuité en juin pour la répression du soulèvement populaire de 2011, avait fait appel de sa condamnation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak le 2 juin 2012 au tribunal du Caire (Egypte) lors de l'énoncé de son verdict. (AFP)

La Cour de Cassation égyptienne a ordonné dimanche 13 janvier un nouveau procès pour l'ex-président égyptien Hosni Moubarak et son ancien ministre de l'Intérieur, Habib el-Adli. Condamnés en juin 2012 à la prison à vie pour la répression de la révolte de 2011, l'ancien raïs, âgé de 84 ans, et l'ex-ministre avaient fait appel de leur condamnation.

Six anciens hauts responsables de sa police avaient été acquittés. Les deux fils de M. Moubarak, Alaa et Gamal, avaient de leur côté vu les accusations de corruption qui pesaient sur eux déclarées prescrites par la cour.

La cour devait statuer dimanche. Elle a rendu son arrêt à l'issue de quelques minutes de délibération, décidé d'accepter les appels des accusés d'ordonner un nouveau procès pour Hosni Moubarak et son ministre de l'Intérieur.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.