Vrai ou faux L’offensive israélienne est-elle particulièrement meurtrière pour les civils ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Malgré les frappes incessantes sur les civils à Gaza, certains responsables militaires israéliens estiment que le ratio de civils tués par membre du Hamas tués est faible. Vrai, ou faux ?
VRAI OU FAUX. L’offensive israélienne est-elle particulièrement meurtrière pour les civils ? Malgré les frappes incessantes sur les civils à Gaza, certains responsables militaires israéliens estiment que le ratio de civils tués par membre du Hamas tués est faible. Vrai, ou faux ? (France 3)
Article rédigé par France 3 - N. Carvalho, J-P. Tarini
France Télévisions
franceinfo
Malgré les frappes incessantes sur les civils à Gaza, certains responsables militaires israéliens estiment que le ratio de civils tués par membre du Hamas tués est faible. Vrai, ou faux ?

Dans le cadre de l’offensive israélienne à Gaza, de hauts responsables militaires israéliens avancent un ratio de deux civils tués pour un combattant du Hamas abattu. Un chiffre difficile à vérifier, mais que le porte-parole du gouvernement israélien, Eilon Levi, présente comme positif. "Je n’ai pas vu de statistiques faisant autorité sur le ratio civils pour combattants tués lors des guerres contre l’État islamiques, ou en Afghanistan ou en Irak", justifie-t-il. Eilon Levi compare donc la guerre contre le Hamas à trois conflits menés par des puissances occidentales. Des guerres qui peuvent être comparées, car elles ont été menées contre des armées non-conventionnelles, pratiquant la guérilla.

C'est le cas de la guerre d'Afghanistan, qui a opposé les États-Unis et plusieurs pays occidentaux au régime taliban de 2001 à 2021, et de la guerre d'Irak, qui a opposé une coalition dirigée par les États-Unis à des groupes d'insurgés et des membres d'Al-Qaïda, entre 2003 et 2011. Enfin, c'est aussi le cas pour les interventions militaires menées par la coalition internationale contre l'État islamique en Irak et en Syrie de 2014 à 2021.

L’offensive israélienne est particulièrement meurtrière pour les civils

Ces conflits ont-ils été plus meurtriers pour les civils ? Selon les bilans d'ONG indépendantes, les armées occidentales auraient directement tué plus de 46 000 civils en Afghanistan, 24 000 en Irak, et entre 8 000 et 13 000 dans les bombardements contre l’État islamique. Sur ces trois conflits pris en exemple par le porte-parole du gouvernement israélien, le nombre de combattants tués est à peu près similaire au nombre de civils tués, soit un ratio d'environ un civil tué pour un combattant tué. C’est deux fois moins qu'actuellement pour le conflit à Gaza. 

Contrairement à ce qu'affirment les responsables israéliens, il apparaît donc que l'offensive israélienne est particulièrement meurtrière pour les civils, même comparée aux guerres récentes menées par des forces occidentales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.