VIDEO. L'adolescent battu par des policiers israéliens témoigne

Le jenue Américain d'origine palestinienne a été condamné à neufs jours d'assignation à résidence par un tribunal de Jérusalem.

REUTERS

Son visage est encore tuméfié, ses pommettes sont bouffies et des bleus commencent à apparaître sur sa peau. L'adolescent de nationalité américaine et d'origine palestinienne âgé de 15 ans aurait été battu par des policiers israéliens, lors de son arrestation jeudi à Chouafat, un quartier arabe de Jérusalem-Est. Il a été remis en liberté, dimanche 6 juillet. Un tribunal de Jérusalem l'a tout de même condamné à neufs jours d'assignation à résidence,  le temps de l'enquête sur les faits qui lui sont reprochés : des jets de pierres en direction des policiers.

Il nie en bloc les accusations portées contre lui

Selon ses parents, Tareq Abou Khdeir est la personne menottée, à demi consciente, qui apparaît dans une vidéo montrant des hommes cagoulés, visiblement des policiers israéliens passer à tabac leur prisonnier. La famille de ce jeune de Tampa, en Floride, qui rendait visite à ses proches à Jérusalem-Est, assure que l'adolescent a été la cible de ces coups, même si l'image est floue et que la victime ne peut être identifiée, car elle porte un foulard. 

Tareq est aussi le cousin de nationalité américaine du jeune Palestinien enlevé mardi soir et brûlé vif. Dimanche, le jeune homme a raconté les conditions de son arrestation musclée. Il a surtout nié en bloc les accusations portées contre lui.

Les Etats-Unis ont fait part de leur "profonde inquiétude" et ont appelé à une "enquête rapide, transparente et crédible" sur l'"usage excessif de la force" dont aurait été victime le jeune homme. Le ministère de la Justice a ouvert une enquête interne concernant cet incident qualifié de "grave" et qui selon la ministre Tzipi Livni, ne "reflète pas la politique de maintient de l'ordre du pays".

Tareq Abou Khdeir, adolescent américain d\'origine palestinienne remis en liberté, le 6 juillet 2014 à Jérusalem.
Tareq Abou Khdeir, adolescent américain d'origine palestinienne remis en liberté, le 6 juillet 2014 à Jérusalem. (SALIH ZEKI FAZLIOGLU / ANADOLU AGENCY)