VIDEO. Elie Chouraqui : "Il y a, dans la presse francaise, un parti pris anti-israélien"

A l'occasion de la sortie de sa nouvelle pièce de théâtre intitulée "Miroirs", Elie Chouraqui, réalisateur, scénariste et animateur télé franco-israélien était l'invité de Julien Benedetto dans le 22h-minuit.

FRANCEINFO

Alors que sa pièce de théâtre "Miroirs" connait un franc succès auprès du public israélien, le réalisateur, scénariste et animateur télé franco-israélien Elie Chouraqui se réjouit à l'idée de la faire jouer en France après la rentrée théâtrale. "Il est très important de nouer des liens culturels entre Israël et la France", nous dit-il, "car Israël est un pays qu'il faut connaître pour pouvoir aimer".

Interrogé sur sa décision de prendre la nationalité israélienne, le metteur en scène explique que "devenir israëlien" était pour lui "un vieux rêve" qui remonte à ses 23 ans, l'âge auquel il a "découvert ce pays". Elie Chouraqui est également revenu sur son documentaire, tourné en 2004, traitant de l'antisémitisme dans les collèges: "à l'époque j'avais tout dit, et j'ai été insulté par la presse francaise à ce sujet"; il dénoncait "une radicalisation des jeunes par des imams auto-proclamés". Le constat à ce sujet est selon lui encore "pire aujourd'hui", et il craint que sans une "réaction forte de la France et de l'Europe, on risque malheureusement d'aller vers une tragédie".


Conflit israélo-palestinien, antisémitisme et vision d'Israël en France, les trois thèmes abordés par Elie Chouraqui, l'invité de Julien Benedetto dans le 22h-minuit.

Elie Chouraqui, l\'invité de Julien Benedetto dans le 22h-minuit.
Elie Chouraqui, l'invité de Julien Benedetto dans le 22h-minuit. (FRANCEINFO)