Un soldat israélien blessé en Cisjordanie succombe à ses blessures

Le sergent Ronen Lubarsky, membre d'une unité des forces spéciales, avait reçu un bloc de pierre sur la tête lors d'une opération nocturne d'arrestation en Cisjordanie occupée.

Un soldat israélien mène une opération près de Naplouse (Cisjordanie), le 4 mai 2018. (Photo d\'illustration)
Un soldat israélien mène une opération près de Naplouse (Cisjordanie), le 4 mai 2018. (Photo d'illustration) (JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

Un soldat israélien grièvement blessé par un Palestinien jeudi en Cisjordanie occupée est mort samedi 26 mai, a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué. Le sergent Ronen Lubarsky, membre d'une unité des forces spéciales, avait reçu un bloc de pierre sur la tête lors d'une opération nocturne d'arrestation en Cisjordanie, selon l'armée.

Selon des sources palestiniennes, le bloc de pierre lui avait été lancé sur la tête lors d'une opération dans la nuit de mercredi à jeudi visant à arrêter des Palestiniens dans le camp de réfugiés d'Al-Amari, près de Ramallah. Les forces israéliennes mènent régulièrement des raids nocturnes dans les régions de Cisjordanie pour arrêter des activistes palestiniens.

L'assaillant n'a pas été identifié

Le raid auquel Ronen Lubarsky, promu au grade de sergent-chef à titre posthume, "servait à arrêter une équipe [de Palestiniens] impliquée dans des attaques à l'arme à feu", a indiqué l'armée dans son communiqué. Il avait été évacué dans un état critique vers l'hôpital Hadassah à Jérusalem.

Son assaillant n'a pas été identifié. Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a exprimé sa "profonde tristesse", dans un communiqué publié par son bureau.