Manifestation pro-Palestine à Paris : 19 personnes en garde à vue

Au total, 44 personnes avaient été interpellées samedi durant les violences qui ont émaillé ce rassemblement dans le nord de la capitale.

Des personnes qui participent à la manifestation propalestinienne interdite par la préfecture de police de Paris, le 19 juillet 2014.
Des personnes qui participent à la manifestation propalestinienne interdite par la préfecture de police de Paris, le 19 juillet 2014. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Elles sont soupçonnées de violences aggravées sur personne dépositaire de l'autorité publique, outrages, rébellion, dégradations aggravées ou encore participation à un attroupement. Dix-neuf personnes sont en garde à vue dimanche 20 juillet, au lendemain de la manifestation parisienne en soutien aux Palestiniens.

Interdite par les autorités, cette manifestation a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre pendant plusieurs heures. En tout, 44 personnes ont été interpellées samedi durant les violences qui ont émaillé ce rassemblement dans le nord de la capitale. Dix-sept policiers et gendarmes ont été blessés.

Cinq personnes déjà renvoyées en correctionnelle

Après des incidents en marge d'une précédente manifestation propalestinienne le 13 juillet à Paris, cinq personnes avaient été renvoyées en correctionnelle pour violences sur les forces de l'ordre ou rébellion.

L'une d'entre elles, un jeune homme de 23 ans, a été jugée en comparution immédiate mardi. Il a été relaxé des faits de violence sur les forces de l'ordre mais condamné à quatre mois de prison ferme pour rébellion lors d'un contrôle de police qui a dégénéré alors qu'il rentrait de la manifestation. Son avocat a indiqué qu'il comptait faire appel et demander sa remise en liberté.