La Palestine rompt ses liens avec Israël et les Etats-Unis

Face à la volonté des Etats-Unis de faire de Jérusalem la capitale d'Israël, la Palestine a décidé de rompre ses liens avec les deux pays.

FRANCEINFO

Les tensions continuent de se raviver en Palestine. L’Etat ne digère pas le plan de paix proposé par les Etats-Unis qui souhaiteraient faire de Jérusalem la capitale indivisible d'Israël. Une volonté dénoncée par le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui annonce rompre ses relations avec les Américains mais aussi avec Israël. "Je n'accepterai jamais cette solution, jamais. Je ne veux pas qu'on se souvienne de moi comme celui qui a vendu Jérusalem", annonce-t-il.

La Ligue arabe soutient la Palestine

Les membres de la Ligue arabe ont apporté leur soutien à la décision palestinienne. "Les scénarios de ce plan n'apportent ni stabilité, ni paix. Il plante les graines pour 100 ans encore de conflit et de souffrance", dénonce le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit. En Cisjordanie, des affrontements ont éclaté. Une partie de la population se soulève contre un plan de paix qui ne lui convient pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président palestinien, Mahmoud Abbas, tenant une carte de l\'évolution des frontières des territoires palestiniens, le 1er février 2020, au Caire (Egypte).
Le président palestinien, Mahmoud Abbas, tenant une carte de l'évolution des frontières des territoires palestiniens, le 1er février 2020, au Caire (Egypte). (KHALED DESOUKI / AFP)