Israël : tensions concernant l’annexion d’une partie de la Cisjordanie

La potentielle annexion par Israël de la Vallée du Jourdain en Cisjordanie suscite des tensions entre le gouvernement israélien et les Palestiniens.

FRANCEINFO

C’est une décision qui n’a pas fini de diviser. La Vallée du Jourdain, qui compte près de 160 000 hectares, en Cisjordanie, est actuellement un territoire occupé, administré et sécurisé par Israël. En mai dernier, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou avait déclaré que cet endroit ainsi qu’une partie de la Cisjordanie seraient annexés dès le 1er juillet. Un projet approuvé par le président américain Donald Trump mais qui suscite des tensions.

"C’est une déclaration de guerre"

C’est une scène très rare qui a eu lieu jeudi 2 juillet. Une conférence de presse commune entre représentants du Fatah et du Hamas s’est tenue pour dénoncer cette décision qu’ils jugent inacceptable. "Une annexion représenterait le coup de grâce pour la création d’un État palestinien. Pour nous, c’est une déclaration de guerre et aujourd’hui nous sommes tous rassemblés, le Fatah, le Hamas et tous les autres", s’insurge Jibril Rajoub, secrétaire général du Fatah.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne de la vallée du Jourdain, le 12 septembre 2019.
Vue aérienne de la vallée du Jourdain, le 12 septembre 2019. (JAAFAR ASHTIYEH / AFP)